Par Tuticole ex http://tuticole.be

Parlez-moi de lui ?
On nous parle d’Ehma,
Car lui, ne parle pas.
L’ours a été enfanté d’une montagne,
Doux coussinant et calme,
et pourtant si complexe en son âme,
 
Comment va sa vie ?
Dès le départ il manquait de cartes,
Foul-Tract, démocrate autotracté, autodidacte,
Il abat son jeu à Las Végas,
Et devient bientôt le roi des cartes,
Certains même l’appelle : Pokers d’As,
 
A quoi ressemble-t-il ?
J’en ai marre de vivre voilà son foot,
La tête de Charles Hingaels,voilà sa coupe,
J’en ai pas encore eu assez, voilà sa soupe,
Ai-je bien descendu l’escalier, voilà son doute,
T-shirt tache de café, voilà son look,
 
Que vat-t-il devenir ?
Alter-mondialiste invétéré ,
Analyste programmeur de machine à laver,
Arrangeur musical pour la télé,
Partir pour Manage légèrement fêlé,
Photographe sans objectif sur le papier,

Ehma vous invite au voyage Par Frenchy

Avec des airs de musique classique ou filmique, souvent guidé par un piano à la fois émouvant, entraînant et relaxant, Ehma vous invite au voyage .
 
Ehma a toujours aimé les sons, la musique et le piano. Ses problèmes auditifs lui interdiront cette voie professionnelle . il deviendra photographe puis informaticien.
Les ordinateurs deviendront aussi ses compagnons virtuels personnels, véritables amplificateurs de l’imagination bien réelle de notre autodidacte qui ne peut s’empêcher de composer et de créer de la musique .
 
Commençons notre visite sur la toile et naviguons vers son port d’attache. Première contact avec notre artiste: ses images et surtout une plage. Un lieu de villégiature certes mais ici l’endroit est encore désert et le ciel nuageux.
 
Ses nombreuses photos le montrent, Ehma aime ces plages encore vides qu’il va lui-même peupler et donner vie par sa musique . « l’arrivée », « les jeux de plage », « la plage de Blâne-Est », « les bottes en caoutchouc » .
 
Osez débrancher le téléphone . fermez les yeux, relaxez-vous et écoutez . alors ?
 
 
Personnellement, je suis transporté dans les années cinquante, peut-être.
 
Je sens l’air pur et le vent léger de la mer. La sable mou et humide qui laisse la trace temporaire des êtres qui se succèdent . des fragments de vie, des familles venues de loin, un couple d’amoureux se tenant par la main, un homme triste face au rivage, un enfant plein de vie qui défit les vagues, peut-être .
 
Pour nous entraîner là, Ehma a du baigner dans bien des courants.
 
Sur l’écran brumeux j’ai ainsi cru voir le Titanic en noir et blanc Au creux de l’oreille j’ai même entendu Beethoven et Bach quelques instants.
Autour de moi une flûte indienne suspendue à un air forcément envoûtant Sur le pont, la joie d’une Amélie Poulain sans doute à la recherche de son prétendant.
 
En tout cas Ehma créer une musique pleine de vie, pleine de vies .
 
A l’ère des réseaux, loin de la solitude habituelle du romantique, Ehma souhaite partager sa musique et ses images au gré des courants.
 
Il vous encourage à les disséminer librement ou à les laisser s’échouer sur les plages digitales de quelques vies connectées. Comme Ehma n’est pas jaloux, vous êtes même invités à les modifier, à les fructifier à la lumière de vos vies et à les libérer à nouveau sur la mer des réseaux.
Pour une première bouteille à la mer je vous propose « les jeux de plages ». Tout commence très doucement comme les vagues qui s’étirent lentement sur le rivage . jusqu’à toucher quelques vies, jusqu’à vous toucher?
 
A n’en point douter, Ehma, cet enfant de l’informatique personnelle, est ici un phare qui guide et perce de sa lumière les profondeurs de l’océan numérique.
 
Un vrai bol d’air frais et de liberté, bon voyages .
 

Sa musique Par Moreman

Si vous aimez le genre Yann Tiersen, vous serez comblé en écoutant Ehma. « Opus Solemnis », qui siqnifie « l’oeuvre solennelle », est son dernier album. Si vous voulez une musique reposante, « Opus Solemnis » est fais pour ça, il nous berce avec ce son apaisant.
 
Ehma nous emporte tout de suite dans son univers, on se sent revenir en enfance, le goût des choses simples• Sur cet album, il a voulu faire resortir quelque chose de vivant, du vrai !
Pari réussi même si selon lui il y a des petits « accidents ».
 

Sauf mention contraire, l'ensemble de ce site est entièrement sous licence Art Libre .
 
Vous pouvez utiliser son contenu librement tant que vous respectez la dite licence :
(Voir la page « Usages »)
Pour toute information complémentaire ou simplement me contacter .